• L'art de la nouvelle ("Moissons futures")

    Je conçois l'art de la nouvelle comme une partie de bridge. L'auteur a pour partenaire le lecteur : ils jouent contre le réel qu'ils doivent tromper par différentes méthodes de jeux comme l'impasse, le squeeze ou duquer... L'art décrire une nouvelle comporte des méthodes qui ressemblent à ces techniques de jeu.
    Le lecteur est le mort. Il se contente de pousser ses cartes...
    Dans une partie de bridge, l'entame est souvent décisive : avec une bonne entame on met toutes les chances de son côté pour gagner. Avec une mauvaise... La partie est très courte : treize cartes à jouer. Il ne faut pas rater son coup...

    Pour la nouvelle c'est pareil : il faut faire court et jouer vite ; comme aux cartes, la psychologie compte beaucoup pour mieux tromper l'adversaire...
    Voyons comment certains auteurs de l'anthologie "moissons futures" ont pratiqué la chose... Je vous donne le titre de la nouvelle suivie par le nom de l'auteur, et les premiers mots d'entame de la nouvelle. Vous allez voir c'est édifiant.

    Aime ton ennemi de Jean Claude Dunyach
    L'HELICOPTERE ABORDA l'île après un virage serré...

    Est-ce que ça vous donne envie de lire la suite (connaissant le titre et lisant cette première phrase...) si vous ne savez pas que c'est Dunyach qui a écrit cette nouvelle ? Non hein ? Et en plus ce pilote d'hélicoptère est un vrai nul : il a raté l'île ou quoi pour l'aborder après un virage serré...?!

    Un temps pour tout de Francis Valéry
    DAVID OPPERMAN posa sa tasse vide devant lui.

    S'il y a un temps pour tout, il était temps que le type David pose sa tasse alors... Qui contenait quoi au fait ? Ah ! c'est peut-être là qu'on va exciter l'intérêt du lecteur ? Peut-être du thé dont on parle plus loin... Mais de quoi parle-t-on au fait dans cette nouvelle ? On n'en sait pas plus même plus loin... Vous voyez : l'entame fait tout.

    Magiciennes dentelées de Jean-François Thomas
    JONATHAN SALTZMANN observait le paysage.

    Quelle chance il a ce Jonathan car nous lecteur faudra qu'on en lise un peu plus pour savoir... Et puis... non ! pas de description de paysage. Mais à quoi ça sert donc d'écrire que ce mec observait le paysage ?

    Les jardins d'ADN de Claude Ecken
    LES JARDINS d'ADN s'étendent à perte de vue.

    Pétard ! Il se répète là non ? Il oblige le lecteur à lire deux fois la même chose... On est déjà mort d'ennui...

    Nous avons tant rajeuni de Jean-Pierre Hubert et Serge Ramez
    MAX FRANCHIT LE PONT qui enjambait le canal.

    Dites-donc ! ça nous fait une belle jambe à nous lecteurs ! Et ils se sont mis à deux pour écrire ça ?

    ACHELOOS d'Oliver Taquet
    La neige tombe sur Pékin

    Très intéressant ma foi. Cela me rappelle une chanson. Alors de quoi ça parle ?

     

    Voyez ce que je reproche à ce recueil de nouvelles : manque de travail ou travail de paresseux peut-être ?...

     


  • Commentaires

    1
    Algolia
    Mercredi 17 Mai 2006 à 21:12
    Le commentaire
    Cher Monsieur, je me permet de vous écrire pour exprimer ma désapprobation à votre commentaire. En effet, la phrase de monsieur Dunyach est totalement logique, dans la mesure ou la proximité d'une île génère une grosse quantité de microcourant ascendant; donc, le pilote qui n'aurait pas la prudence élémentaire de finir son approche par une parabole qui atténue les turbulences par tangence serait un mauvais pilote, sauf dans le cas ou il serait à bord d'un engin militaire très lourd, auquel cas il serais simplement téméraire. Salutation.
    2
    reflexion
    Mercredi 14 Juin 2006 à 23:29
    Entame ?
    "Est-ce que ca vous donne envie de lire la suite (connaissant le titre et lisant cette premiere phrase...)" Faudrait vraiment etre idiot pour s'arreter apres une phrase. Comment peut-on juger une oeuvre sur une phrase ? Meme une entame : l'entame, pour une nouvelle, c'est au moins le premier paragraphe, et pour un roman, au moins les quelques premieres pages. Serieusement, qui passe plus d'un quart de seconde sur la premiere phrase ? Un peu plus de serieux, un peu moins de mauvaise foi, et faites-nous un vrai article sur ce que sont véritablement les entames.
    3
    VÃeonique
    Dimanche 29 Octobre 2006 à 13:03
    Moi j'ai bien ri...
    Et je suis tout a  fait d'accord avec vous. Je suis en train de lire un bouquin russe, "technique du metier d'ecrivain" (bon, c'est vrai qu'il n'y a pas vraiment de technique pour ca, mais bon...) et l'auteur nous explique tout simplement que nous sommes de mauvais lecteurs si nous ne nous posons pas de questions au fil de la lecture, du genre "pourquoi il dit qu'il pose sa tasse, quel est l'interet pour la suite de l'intrigue?" ou encore , effectivement, pourquoi dire que le personnage observe le paysage, si on ne nous le decrit pas ensuite. Ou encore, pourquoi decrire le ciel si ca n'apporte rien a l'histoire. Bref, je suis entierement d'accord avec ce que vous ecrivez et votre style est agreable. J'ai presque envie de me mettre au brigde....
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :