• Ecrits philosophiques de Karl Marx

    Je me suis fendu de plus de 6 euros pour acheter ce livre en ebook croyant encore naïvement y trouver quelque chose de nouveau.
    Ce livre c'est : "Ecrits philosophiques" de Karl Marx, aux éditions Champs libres. Cent textes choisis, traduits et présentés par Lucien Sève.

    J'ai bien connu (pas personnellement) Lucien Sève quand j'étais au PCF. Il m'avait particulièrement déçu quand j'étais à l'école centrale du parti (en 1975) et qu'il était venu nous enseigner, sans doute, la philosophie marxiste. Je ne l'avais pas trouvé intéressant. Il était venu les mains dans les poches et je sentais qu'il ne prenait pas vraiment sa tâche au sérieux. Sur ce dernier point, il avait sans doute raison...

    Mais en fin de "cours" un "étudiant" lui demanda ce qu'il pensait de la psychanalyse. Il ricana et répondit : "Si on est angoissé pour se soigner il vaut mieux distribuer des tracts, militer..." Sans blague, il a répondu cela ! Il est vrai qu'il devait avoir en tête son grand livre: "Marxisme et théorie de la personnalité", qui, lui non plus, ne m'avait pas emballé à l'époque (paru en 1972) et devait-il se sentir vexé de la question qui sous-entendait que le pauvre "étudiant" n'avait pas lu son livre...

    Enfin bref, revenons à notre livre.
    L'introduction de Lucien Sève est assez intéressante. il y explique, qu'à part ses écrits de jeunesse antérieurs à 1848, Marx n'a jamais écrit à proprement parler de philosophie. Ce qui est vrai. D'autant plus que la plupart des polémiques et débats sur la philosophie marxiste se sont toujours faits entre ceux qui s'appuyaient sur les textes de jeunesse et les "praticiens" de la révolution qui s'appuyaient essentiellement sur "le capital".
    Et justement, ce qu'explique Lucien Sève, c'est que Marx a peu écrit sur la philosophie mais sa philosophie transparaît dans ses écrits, les écrits économiques notamment. Quelle découverte dites-donc !
    Donc il nous encombre la lecture avec divers extraits sans intérêt et d'autres intéressants, mais ce ne sont que des extraits.
    Pire, même, le voilà (Lucien Sève) qui persiste et signe et attribue à l'ouvrage de Lénine "Matérialisme et empiriocriticisme" une qualité philososophique hors norme. Althusser l'avait fait, mais pour autant, avait-il toute sa tête ? Alors que ce livre est une espèce de Coran brutal qui attaque un génie des sciences comme Mach sur une base complètement fausse, car Lénine n'avait rien compris aux découvertes de la mécanique quantique d'alors (et Lucien Sève non plus...) Je lui concède que Lénine a affirmé en long en large et en travers que la matière n'était pas (en philosophie) ce qu'en avait découvert la science à une époque donnée, mais qu'elle existait en dehors de la conscience, et que c'est sa seule propriété philosophique... Caricatural ? A peine ! Si j'osais, je vous conseillerais de relire ce bouquin de Lénine, mais je ne suis pas sadique. Il y a aussi une autre "oeuvre" philosophique de Lénine citée par Lucien Sève, le tome 38 des oeuvres complètes aux éditions de Moscou (en français) mais ce tome n'a pas plus d'intérête philosophique que les nombreux autres... 

    Voilà: si vous ne voulez pas perdre votre temps et votre argent, n'achetez pas ce livre...


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :